Chelsea visait le doublé ce samedi avec la finale de la FA Cup

Chelsea visait le doublé ce samedi avec la finale de la FA Cup. Pour cela, il fallait battre une équipe d’Arsenal qui espérait sauver sa saison. Wenger pouvait lui sauver sa tête alors qu’il doit rendre sa décision quant à son avenir dans les prochaines heures. Les Gunners ne partaient pourtant pas favoris avec notamment l’absence de Koscielny, suspendu, de Mustafi, malade, et de Gabriel, blessé. C’est le jeune Holding qui était associé en défense à Monreal et Mertesacker. L’Allemand n’avait joué que 37 minutes cette saison. Özil et Alexis soutenaient Welbeck en pointe. En face, les Blues se présentaient avec un onze type.«Je pense que le PSG est très proche de son objectif maillot nba.»Nasser Al-Khelaïfi, le Président du Paris Saint-Germain, s’est également réjoui : «Je suis ravi et très fier d’accueillir Daniel Alves au sein de notre Club.

Daniel n’est pas seulement depuis une douzaine d’années l’un des meilleurs défenseurs du monde, il est également une figure reconnue et appréciée des passionnés de football sur tous les continents. Son exigence et son énergie vont beaucoup apporter à notre groupe et nos fans vont adorer la rage de vaincre qui ne cessera jamais d’animer Dani. En choisissant le Paris Saint-Germain, Daniel montre à tous la vitalité et l’attractivité de notre projet maillot nba swingman. »- Pedro (4) : l’ex-joueur du Barça a été décevant ce soir. Capable de distribuer un excellent ballon pour Diego Costa (28e), c’est à peu près tout ce qu’il fera de bien. Il doit faire mieux alors qu’il se trouve en bonne position sur ce service d’Hazard (40e) et n’a pas pesé assez. Il frappe de nouveau hors cadre en début de seconde mi-temps (59e). Il a fini par être remplacé par Willian (72e).

En jambes, le Brésilien n’a pas non plus fait la différence.Dans cette affiche qui s’annonçait plutôt déséquilibrée sur le papier, c’est étonnamment Arsenal qui prenait un départ canon. Au terme d’une action très confuse où Alexis touche le ballon de la main et Ramsey se trouve en position de hors-jeu, le Chilien trompait Courtois. Après délibération avec son adjoint, l’arbitre validait le but (0-1, 4e). Les Gunners avaient la mainmise sur le ballon en ce début de rencontre et se procuraient de grosses occasions comme ce piqué sur Courtois d’Özil mais Cahill revenait et dégageait sur sa ligne (16e). La tête de Welbeck puis celle de Ramsey dans le prolongement de l’action trouvait le poteau (19e). Cahill devait de nouveau jouer les pompiers en sauvant, encore sur sa ligne, un ballon chaud de Welbeck (30e) maillot basket nba.L’homme du match : Mertesacker (8) : quel match de l’Allemand Il était au four et au moulin. Capitaine du jour, il a pris le dessus sur ses vis à vis à chaque duel, que ce soit dans les airs ou à terre. Il se jette devant Costa (15e) puis tacle devant ce même Costa quelques minutes plus tard (23e).

Ses interventions étaient de grandes classes, et sa présence a fait du bien à tous ses coéquipiers.Le président passe ensuite à la star du jour : «Je suis très heureux de vous présenter notre nouveau joueur, notre champion, doté d’une grande expérience, avec un très fort caractère. On est très heureux d’annoncer ce grand joueur, Daniel maillot nba pas cher. Merci beaucoup d’avoir choisi notre club, je sais que vous aviez beaucoup d’alternatives mais vous avez choisi notre projet. On a partagé la même passion, la même ambition : gagner toujours, gagner beaucoup de trophées. Comme tout le monde le sait, et ça ne changera pas, la Ligue des Champions est toujours notre grand rêve. Avec votre expérience, votre fort caractère, votre ambition, avec votre implication, j’ai grande confiance quant au fait que nous gagnions beaucoup de trophées ensemble. Je veux aussi souhaiter la bienvenue à sa famille et merci à votre équipe pour le travail accompli ensemble.»- Matic (3,5) : comme Kanté et la plupart de ses coéquipiers, il a mis un certain temps à se mettre en route et au final, il n’a pas effectué un bon match. Le Serbe est trompé et lobé par le contre de la main d’Alexis sur son but (4e).